• Revalorisation de l’AAH

    Vous trouverez ci-dessous une proposition de  courrier explicite et sans équivoque de notre direction générale,  qui s'adresse à l'ensemble  des sénateurs et députés de France et de Navarre. Ce courrier sera envoyé par l'ensemble des délégations :


    « Le président de la République s'est engagé à améliorer le revenu d'existence des personnes en situation de handicap par une augmentation de 25% de l'AAH sur la durée de son quinquennat afin de permettre un rattrapage du pouvoir d'achat pour ces bénéficiaires.

     

    Lors de l'Assemblée Générale de l'APF le 26 juin dernier, Nadine Morano, Secrétaire d'État en charge du handicap a confirmé dans son discours que le Président  tiendrait son engagement .

     

    Le 6 juillet dernier, l'annonce de François Baroin, Ministre du Budget, parue dans les Echos, indiquait que le calendrier de revalorisation de l'AAH serait allongé d'un an en raison du niveau des déficits publics.

     

    Cette annonce a été confirmée dans le débat sur l'orientation des finances publiques pour 2011 qui s'est tenu à l'Assemblée Nationale le même jour. Le Ministre du Budget indiquait vouloir « bâtir un cadre budgétaire équitable qui ne renonce pas à protéger les plus fragiles, ceux qui ont été durement touchés par la crise » et indiquait plus loin « l'Allocation adulte handicapé va continuer d'augmenter en valeur et en volume mais ce ne sera pas possible au rythme calendaire initialement prévu : peut-on vraiment dire qu'il est injuste de proposer une augmentation de 25% sur six ans alors qu'elle devait à l'origine s'étaler sur cinq ans ? On peut prendre le problème dans tous les sens : ce  public est épargné, il sera accompagné, l'allocation augmentera. »

     

    L'Association des Paralysés de France alerte depuis plusieurs années les parlementaires des difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap au regard de leur revenu d'existence.

     

    Les revenus des personnes en situation de handicap sont grevés par les besoins en soins médicaux notamment, franchises médicales et participation forfaitaire, augmentation du forfait hospitalier, frais de transport, reste à charge pour les besoins de compensation... Autant de dépenses qui nécessitent que les plus fragilisés d'entre nous soient pris en compte dans le cadre de l'effort consenti en période de crise.

     

    Les témoignages d'indignation et de colère face à l'annonce remettant en cause l'engagement présidentiel sont de plus en plus nombreux parmi nos adhérents. En effet, les personnes en situation de handicap qui vivent déjà en dessous du seuil de pauvreté sont en situation de réelle précarité et ne peuvent souffrir de perdre une année dans le calendrier annoncé.

     

    Les mesures relatives aux redressements des déficits ne peuvent se faire sur le compte des personnes déjà les plus fragilisées d'entre nous.

     

    L'APF vous demande donc de soutenir et relayer sa demande de maintien de l'engagement présidentiel afin d'obtenir le retrait de cette mesure rapidement. Si tel n'était pas le cas, nous vous demandons de refuser le vote de cette mesure lors du débat sur le projet de loi de Finances pour 2011. En effet, il serait inacceptable que le président de la République ne tienne pas les engagements qu'il a pris devant le peuple français.

    Nous restons à votre disposition pour vous rencontrer afin d'approfondir cette question et vous apporter toutes informations complémentaires.

     

    Nous vous remercions bien vivement de votre soutien et vous prions de croire, Madame/Monsieur le Député/Sénateur, à l'assurance de notre considération. »


     

    Cédrik CAROTTE

     

  • Journées associatives


    Afin que tous les acteurs de l'APF connaissent mieux leur association, et exprime un discours homogène, des sessions d'information ont été réactivées récemment. Il s'agit de rendez-vous associatifs, inter-délégations.

    Ces journées sont destinées à tous les collaborateurs de l'APF, salariés et bénévoles. Elles portent sur la connaissance de l'APF, son histoire, le projet associatif, la connaissance du réseau, sa diversité, les articulations entre mouvement et gestion, etc...


    Les dates des prochains rendez-vous associatifs sont fixés :

    • le 14 octobre 2010
    • le 17 novembre 2010
    • le 9 décembre 2010
    • le 13 janvier 2010
    • le 10 mars 2011


    Ce sont des moments importants de la culture associative, des éléments indispensables à la connaissance de l'APF, au « sentiment d'appartenance ».

    Si vous souhaitez vous engager auprès de l'association, ces journées d'information sont faites pour vous.

    Les bénévoles réguliers de l'APF, qui souhaitent enrichir leurs connaissances de l'association,  peuvent s'inscrire auprès de la Délégation.

     

    Cédrik CAROTTE.


     

  • Deux services APF sur le département

    L'APF en Haute-Savoie, c'est une Délégation départementale , mais c'est aussi deux services d'accompagnement avec une direction commune : le SErvice Spécialisé pour une Vie Autonome à Domicile (SESVAD) et le Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH). Petit rappel des missions de ces services.


    • Le SErvice Spécialisé pour une Vie Autonome à Domicile ( SESVAD)

    Depuis le 1er janvier 1998, l'APF de Haute-Savoie dispose d'une équipe pluridisciplinaire créée sous l'impulsion de l'APF et du Conseil Général pour répondre à un besoin criant d'interventions auprès des personnes atteintes de déficiences motrices souhaitant vivre à leur domicile de façon durable. En 2007, l'APF et le Conseil Général ont fait évoluer cette équipe en service autonome : le SESVAD.

    Les missions du SESVAD sont multiples,  à savoir : Promouvoir l'autonomie et la vie sociale des personnes en situation de handicap moteur ; Favoriser le maintien ou le retour à domicile de ces personnes, âgées de 18 à 60 ans, ou plus si la survenue du handicap n'est pas liée à l'âge ; Informer et accompagner les personnes, leur famille ainsi que les partenaires sur les problématiques liées à la déficience motrice ceci sur l'ensemble du département.


    Les domaines de compétences couvrent les thématiques relatives à la vie quotidienne des personnes en situation de handicap telles que l'aide humaine, le logement, l'aménagement du domicile et les aides techniques, le droit administratif, la législation et l'accès aux moyens de compensation, la vie relationnelle et sociale, etc.


    L'accompagnement est assuré à l'aide d'une documentation interne spécialisée, d'un travail de réseau entre les partenaires, de liens établis entre le service et la Délégation. Il repose sur l'implication d'une équipe pluridisciplinaire composée de deux assistantes sociales, deux ergothérapeutes, une éducatrice spécialisée, une documentaliste, d'une secrétaire et d'une directrice.


    Le SESVAD intervient auprès des personnes en situation de handicap de toute la Haute-Savoie.

    Pour tous renseignements, n'hésitez pas à contacter le service,

    Par courrier à :

    SESVAD de Haute-Savoie

    "Espace Naly" -

    84 bis, avenue de Brogny

    74000 ANNECY

    par téléphone au 04 50 08 37 88 ou par email: savs.annecy@apf.asso.fr


     

     

    • Le Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH)

    Le SAMSAH, service autorisé par la DDASS et le Conseil général, s'adresse à 30 adultes âgés de plus de 18 ans, dont la déficience motrice est prédominante et non liée à l'âge, domiciliés sur l'arrondissement de Bonneville. Ce service est ouvert depuis le 1er mars 2009.

    L'orientation vers le SAMSAH se fait par la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (dossier à constituer auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées).


    L'objectif de ce service est de permettre aux personnes en situation de handicap moteur et/ou cérébro-lésées de vivre à domicile en réalisant leurs projets grâce à un accompagnement médico-social personnalisé et contractualisé. L'équipe se compose d'un médecin, d'une infirmière, d'une infirmière coordinatrice, d'une psychologue, de deux ergothérapeutes, de deux assistantes sociales, de deux éducatrices spécialisées, d'une neuro-psychologue, d'une secrétaire et d'une directrice.


    Pour tous renseignements, n'hésitez pas à contacter le service,

    Par courrier à :

    SAMSAH A.P.F.

    37 rue Jean Mermoz

    74300 CLUSES

    par téléphone au 04 50 21 84 84 ou par email: samsah.cluses@apf.asso.fr

     

     

     

    Stella BONIN MILLERE