13/02/2017

Un groupe relais c’est quoi ? Ça sert à quoi ?

L’APF est une grande association. Forte de ses 23 124 adhérents et de son histoire, elle a toute légitimité pour représenter les personnes en situation de handicap.

L’association est présente dans chaque département par le biais de ses délégations.

Mais les départements sont grands, les adhérents qui habitent loin de la délégation souhaitent plus de proximité: plus de proximité pour le soutien, la défense des droits des personnes, et aussi pour lutter contre l’isolement (surtout dans nos régions, où les axes de communication ne sont pas faciles…) en participant aussi bien aux activités de rencontres, qu’aux actions de mobilisation organisées par la délégation.

Par ailleurs, il arrive fréquemment que des personnes en situation de handicap restent isolées chez elles, sans savoir où frapper pour obtenir du soutien car l’APF n’est pas identifiée sur le terrain.

C’est pourquoi l’APF encourage la création des groupes relais, afin d’aller au-devant des personnes sur le département, au plus près des personnes handicapées.

Un groupe relais permet de renforcer les liens entre les adhérents, les bénévoles et, peut relayer les demandes, les revendications, les interrogations des personnes en situation de handicap sur le terrain.

groupe relais.jpgUn groupe relais fait remonter à la délégation les problèmes de son territoire, et peut, avec l’aide de l’ensemble des acteurs, améliorer les choses. On peut aussi imaginer qu’un groupe relais, puisse participer aux débats de société, et proposer des idées à soumettre aux politiques locaux. Les projets ne manquent pas sur les thèmes de la revendication, de l’accessibilité, de la communication, etc…

Un groupe relais peut créer du lien, et rompre l’isolement des personnes handicapées sur son territoire.

Le groupe relais est représenté par son référent local, choisi par consensus ou par vote. Une fois identifié, il est l’interlocuteur privilégié des adhérents mais aussi des représentants Politiques et institutionnels locaux, comme les Maires,…

Si le référent local est chargé d’animer le groupe relais, il intervient aussi sur les aspects politiques en lien avec le Conseil APF département.

Pour uniformiser les pratiques et permettre de créer une émulation entre les groupes, une commission relais est créée en Savoie et une autre en Haute-Savoie. Cette commission pilotée par un membre du Conseil APF de département se réunit tous les 2 mois avec le représentant de chaque groupe relais, le directeur territorial, et le (la) chargé(e) de développement des actions associatives.

La délégation d’Annecy et la Délégation de Chambéry apporte toujours un soutien technique, logistique aux référents locaux ainsi qu’aux bénévoles et adhérents des groupes relais sur leurs projets. Les chargés de Développement des actions associatives, que sont Nathalie et Jean-Pierre restent disponibles pour cela.  N’hésitez pas à les contacter pour toute question, ou proposition. Ils restent à votre écoute.

Contacts:

Nathalie LE BRUN (74) et Jean-Pierre ASPORD (73)

Chargés de Développement des Actions Associatives

Les commentaires sont fermés.